Mémento de survie


Au début, tout est question

Par définition, tout le monde est évasif sur la méthodologie de l'entretien.

L'installateur n'est pas formateur ou alors il compte sur votre incapacité à gérer la qualité de l'eau pour effectuer des interventions !


Vous avez des problèmes avec l'eau de votre piscine, nous aussi on a connu ça !
Aussi, pour vous sortir de cette galère, et surtout éviter d'y entrer, veuillez lire les lignes suivantes.

Comment mesurer l’eau ?

Bannissez la boîte bleue de contrôle ! Il faut des testeurs à bandelettes de test colorimétrique qui permet de contrôler à la fois :

  • l’alcalinité,
  • pH,
  • le chlore,
  • le stabilisateur.
bandelettes contrôle

Principe de base : ne pas vouloir tout régler le même jour !

Comment s'en sortir ! Vous devez vérifier l'eau de la piscine en surveillant les points suivants :

  • le PH entre 7.0 et 7.4,
  • l'alcalinité bien dosée,
  • stabilisateur de l'eau,
  • le chlore libre (libre, car le chlore peut-être en quantité tout en étant inefficace !).

L'Alcalinité est l'agent tampon du pH (dit aussi TAC).
L'Alcalinité empêche le pH de monter au-dessus de 7.6 ou de descendre dessous 7.0.
Il faut toujours l'ajuster avant d'ajuster le pH, car ces deux paramètres sont intimement liés.

Pour baisser l'alcalinité vous devez ajouter du pH- (par petites doses d'un verre à moutarde pour piscine de 8x4)
Pour augmenter l'alcalinité vous devez ajouter du bicarbonate de sodium.


pH
Tout au long de l'été, le pH de l'eau aura tendance à varier, car elle sera affectée par tout ce qui entre en contact avec l'eau incluant le chlore et les produits que vous ajouterez.

En termes simples : on doit déterminer si l'eau est ACIDE (moins de 7.0) ou BASIQUE (plus de 7.4), on détermine le pH de l'eau à l'aide d'un indice qui varie de 0 à 14.

A 7.0 l'eau est NEUTRE comme l'eau potable. Pour la piscine avoir de l'eau à 7.4/7.5 est idéal.

Vous avez des produits qui permettent de baisser (pH-) ou d'augmenter (pH+) le pH. Qu'il s'agisse de le baisser ou de l'augmenter, c'est d'en mettre un peu (un verre à moutarde pour piscine 8x4, car sinon vous allez faire le yoyo avec l'indice du pH) et attendre au moins 6 heures avec la pompe en marche (contrôler le lendemain c'est mieux).
Après ce temps nécessaire, vous vérifiez l'alcalinité de l'eau et ensuite le pH.

Vous devez d'abord régler le niveau d'alcalinité, attendre puis vérifiez le niveau de pH, agir en conséquence et attendre le résultat.

Allez-y doucement pour arriver au bon chiffre.
Entre 7.4 et 7.6, l'efficacité du chlore est au maximum (ça prend moins de chlore pour contrôler les bactéries). D'ailleurs, bien souvent ce n'est pas tant le manque de chlore qui fait apparaître un début d'algues vertes sur les parois, mais c'est que le Ph qui n'est pas bon.


STABILISATEUR DE L'EAU
On ne s'en sort pas, car en chlorant votre piscine avec du chlore stabilisé (à base d’acide isocyanurique), votre eau va se charger de quantité importante de stabilisateur. Du coup, le chlore n'aura, au-dessus de 100PPM de stabilisateur, plus d'efficacité pour combattre les algues et autres bestioles.
D'ailleurs, si vous avez des algues après des chlores-chocs successifs, c'est bien que votre eau est chargée en stabilisateur et que le chlore n'est plus efficace ! Sympa non.

L’acide cyanurique ne se dissout pas dans l’eau. Il s’accumule.
Pour vous en sortir, si vous avez trop de stabilisateur, vous devez à chaque nettoyage de votre filtre à sable, éliminer l'eau du dessus par les scrimers et non l'eau du fond. Le stabilisateur se situant en surface.

Selon le taux de stabilisateur dans votre eau, vous serez amené à procéder par étapes successives, mais identiques :
  • Vous videz jusqu'au raz des skrimers, vous remplissez d'eau au 3/4 des skrimers. Vous mesurez 8 heures après.

  • Vous procédez de la sorte jusqu'à ce que les taux soient corrects ! (pH, Chlore, Stabiliseur et Alcalinité)
J'ai connu des situations de piscines de collègues où il a fallu vider la moitié de l'eau. D'ailleurs si votre taux est supérieur à 150PPM, vous devriez vider avec une pompe les 50% du haut de votre eau. Et si le taux est à 300PPM, vidangez là entièrement ! Et profitez-en pour faire un bon nettoyage avec eau et acide pour éliminer calcaire des joints, carreaux et saletés derrière le projecteur et remplacer les carreaux manquants etc.

Pour vous en sortir, si vous n'avez pas assez de stabilisateur ! Vous devez alterner 2 fois chlore sans stabilisateur et une fois avec du chlore avec stabilisateur. Puis avec l'expérience vous arriverez à connaître l'alternance des produits chlorés (3 fois sans et 1 fois avec ou l'inverse). Un galet classique de chlore stabilisé de 200 g peut libérer jusqu’à 100 g d’acide cyanurique dans le bassin, il vaut peut-mieux utiliser du chlore en poudre avec stabilisant que les galets, vous arriverez mieux à contrôler le stabilisant en jetant du chlore par petite quantité.
Taux de stabilisant idéal : entre 20 et 30 mg/l
Taux de stabilisant acceptable : entre 50 et 60 mg/l

CHLORE
Il existe 2 sortes de chlore pour piscine : celui qui contient du stabilisateur et celui qui n'en contient pas. Moralité, il faut avoir les deux !
Pourquoi en faut-il 2 sortes ? Cela vous permet de régler le niveau du stabilisateur.
En pratique, vous mettez les gros galets de chlore avec stabilisateur (1 fois sur 3 galets. Vous devriez en trouver sans stabiliseur) et si vous êtes amené à faire des chlores-chocs utilisez du chlore en poudre sans stabilisateur.

Chlore total = Chlore libre (contenant le chlore actif) + Chlore combiné (ou chloramines pas actives).

Si vous utilisez les contrôles au moyen des gouttes vous aurez le chlore total comme résultat. Ce qui faussera énormément la teneur exacte de chlore libre (celui qui agit) et vous conduire à agir dans la mauvaise direction.

D'ailleurs lorsque vous avez un taux de chlore mesuré par gouttes et que vous avez toujours des algues, c'est que votre chlore total et à niveau, mais il manque du chlore libre qui est actif !

Trouvez le juste milieu pour réguler le taux de chlore dans votre piscine :
S’il n’y a pas assez de chlore dans votre piscine, la désinfection ne sera pas suffisante, et l’eau de moins bonne qualité. Le manque de chlore peut rendre l’eau trouble.

ALGUES PERSISTANTES
Tous les paramètres sont bons et pourtant vous avez des algues tenaces sur les joints où dans des recoins. Utilisez du sulfate de cuivre (pas plus de 2 fois par an) diluez 1 grammes (maxi 2) par m3 d'eau dans 2 litres d'eau et versez dans votre piscine. Faites tourner la filtration pendant 24 heures sans baignades. Faites un nettoyage de votre piscine (robot) pour évacuer les algues mortes et rinçage (abondant) du filtre à sable. Sans robot faire aspiration/évacuation directe sans passer par le filtre à sable.

CONCLUSION
En suivant ces méthodes vous devriez avoir une eau claire et ne plus galérer pour l'entretien de votre piscine.
Bonnes baignades !